CRCD, un acteur de premier plan

dans le développement économique local

Communication COVID-19
17 juin 2020

CRCD, un acteur de premier plan

dans le développement économique local

Communication COVID-19
17 juin 2020

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Réduire le gaspillage » « Autonomie alimentaire » « Achat local »

Plus que jamais, et particulièrement dans le contexte de la pandémie à laquelle nous faisons face collectivement, ses expressions se trouvent sur toutes les lèvres. L’un des grands constats de la crise de la COVID-19 est celui de l’importance de l’achat local : pour subvenir à nos besoins mais également afin d’assurer la pérennité des entreprises d’ici. Depuis plusieurs mois déjà, grandes chaînes et petits commerces se tournent vers l’achat local et le commerce de proximité pour répondre aux besoins de leurs clients. Le monde agroalimentaire ne fait pas exception.

Être actionnaire de CRCD, c’est participer à la croissance et à la pérennité de nos entrepreneurs, des entreprises qui innovent et se réinventent pour répondre à la demande grandissante de produits d’ici, mais aussi pour développer au Québec et au Canada une autonomie alimentaire.

Particulièrement dans les circonstances actuelles, nous continuons de travailler étroitement avec nos entrepreneurs afin qu’ensemble, nous puissions participer à la reprise économique.

L’innovation au cœur de l’industrie agroalimentaire


Tomates 4

Napierville, Montérégie

Dans le but de soutenir ses concitoyens en ces temps difficiles, La Coop Unifrontières a annoncé sa contribution à l’initiative « De nous à vous » de Sollio Groupe Coopératif en faisant un don d’une valeur marchande de 33 750 $ de produits provenant des entrepreneurs agricoles de la région. Ces produits des membres de la Coop seront distribués à des banques alimentaires situées sur leur territoire.

Consultez l’article


Loop 1

Montréal

Courchesne Larose et Loop sont un bel exemple de partenariat qui promouvoit l’économie circulaire. Plusieurs produits innovants issus de matières résiduelles comestibles sont nés de ces nouvelles stratégies alimentaires. Les jus Loop sont réalisés à partir des résidus des fruits et légumes de Courchesne Larose, leurs bières des résidus de la boulangerie St-Méthode et leurs gins de ceux des pommes de terre des Croustilles Yum Yum. Ces initiatives contribuent à réduire et faciliter la transition vers le zéro-gaspillage!

Consultez l’article


Framboise 1

Lévis, Chaudière-Appalaches

Productions Horticoles Demers incarne la créativité, l’authenticité et le respect. La qualité des produits qu’ils cultivent, soit les tomates, fraises et framboises, est le résultat de l’équilibre qu’ils emploient à maintenir entre culture et nature. Pour Jacques Demers, doubler la production en serres actuelle des tomates, concombres, laitues et poivrons permettrait l’autosubsistance au Québec. Le succès réside dans l’implication des achats effectués localement et de la participation énergétique d’Hydro-Québec. 

Consultez l’article


Jus Dose

Saint-Hyacinthe, Montérégie

Jus Dose, dont Desjardins Capital est devenu actionnaire minoritaire tout dernièrement, est à un moment charnière de son développement comme entreprise contribuant à l’autonomie alimentaire du Québec. L’entreprise, qui transforme chaque semaine environ 35 tonnes de fruits, légumes et noix bios, a le vent dans les voiles. En novembre dernier, elle a triplé son espace de production et fait passer son nombre d’employés de 30 à 45 en faisant l’acquisition d’une division de la Maskoutaine Saveurs Balatti. Grâce aux ventes en ligne qui ont explosé depuis le début de la COVID-19, Jus Dose vient de terminer son année financière en affichant une hausse de 60 % de son chiffre d’affaires.

Consultez l’article


« La crise de la COVID-19 a clairement mis en lumière l’importance de rehausser l’autonomie d’approvisionnement stratégique du Québec, particulièrement au niveau alimentaire. Avec ses produits de grande qualité et certifiés bios, Jus Dose fait partie intégrale de la solution et Desjardins Capital est fier de les accompagner. »

Luc Ménard, chef de l’exploitation de Desjardins Capital